Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/20.500.12136/1198
Item metadata
Title: Résultats préliminaires du récolement et de l'étude des fossiles humains des grottes de Montmaurin (Haute-Garonne, France)
Authors: Vialet, Amélie
Martínez de Pinillos, Marina
Martinón-Torres, María
Bermúdez de Castro, José María
Bertrand, Benoît
Colard, Thomas
Issue Date: 2017
Publisher: Société d'Anthropologie de Paris
Citation: Colloque annuel de la Société d’Anthropologie de Paris 1842e réunion scientifique, 2017
Abstract: À la faveur de l’exploitation d’une carrière, plusieurs cavités ont été identifiées dans le massif karstique de Montmaurin, près de Saint- Gaudens en Haute-Garonne : la grotte de Montmaurin et de La Terrasse (niveau supérieur), celles de Coupe-Gorge et La Niche (niveau moyen) et les quatre grottes contiguës du Putois (niveau inférieur). À partir de 1945, R. Cammas entreprit des fouilles dans la cavité du Coupe-Gorge et L. Méroc dans toutes les autres de 1946-1961. Parmi un matériel abondant (faune, industrie lithique), plusieurs fossiles humains ont été mis au jour. Au-delà de la célèbre mandibule de la grotte de La Niche, deux vertèbres et un tibia provenant de ce gisement ont été décrits ainsi qu’un maxillaire droit et un fragment de mandibule pour la grotte du Coupe-Gorge, datés respectivement des stades isotopiques 7 et 5, soit autour de 200 000 ans et de 125 000 ans. Dans le cadre d’un programme collectif et pluridisciplinaire portant sur les grottes de Montmaurin, nous avons entrepris un récolement des collections dispersées et une étude anthropologique des restes humains dont certains sont inédits car découverts à cette occasion tandis que des caractères anatomiques sont étudiés pour la première fois. C’est le cas de la microstructure dentaire interne des six molaires présentes sur la mandibule de La Niche qui a pu être analysée grâce aux données tomographiques (RTP Tomo3DTomographie RX du laboratoire AMIS, Toulouse) traitées en segmentation semi-automatique avec Amira 6.0. (Visage Imaging, Inc.). Les résultats préliminaires de cette étude contribuent à la discussion sur : 1/ la variabilité des homininés du Pléistocène moyen en Europe grâce à des comparaisons avec les fossiles de la Caune de l’Arago à Tautavel et de la Sima de los Huesos à Atapuerca et 2/ les modalités de l’émergence d’une architecture faciale de type Homo sapiens.
URI: http://hdl.handle.net/20.500.12136/1198
Type: Presentation
Other
Appears in Collections:Congresos, encuentros científicos y estancias de investigación



Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.